Adieu à Facebook

Après avoir eu un compte au site Facebook depuis quelques années, j’ai décidé d’abandonner ce fameux site.

Le problème que j’ai avec Facebook c’est que le propriétaire du site, Mark Zuckenberg, ne croit pas que les utilisateurs devraient avoir le droit de mettre quoi que ce soit sur le site pour diffusion seulement privée. Ça n’était pas toujours le cas; au début ça n’était même pas tout le monde qui avait même le droit d’utiliser le site. Cependant avec les années l’avarice de la direction a eu pour effet que le site a fait volte-face sur la protection des informations privées, et a lancé des revisions à sa politique sur le sujet qui ont eu pour résultat que pratiquement toutes les données entrées sur Facebook sont maintenant aussi publiques que si on les écrivait sur le mur d’une partition de salle de bain dans un nightclub. Ça s’est fait graduellement, comme l’indique cet infographique (anglais). Et ça s’est fait sans préavis aux utilisateurs et avec le seul but le profit de M. Zuckerberg. Si vous n’aimez pas, tant pis, il n’y a qu’à ne pas utiliser le site.

Eh bien c’est justement la décision que j’ai prise. Quand on fait face à une administration qui a si peu de scrupules, on ne peut que se retirer. Beaucoup de gens ont perdu un emploi ou une promotion à cause d’items dans Facebook qui auraient dû être réservés à des amis mais qui ont de toute évidence été inspectés par un inconnu. Dans certains cas des photos d’utilisateurs ont été utilisées pour monter des chefs d’accusation contre certains utilisateurs (qui le méritaient peut-être, mais ça porte quand même à réfléchir). Pour moi j’ai décidé que le jeu n’en vaut pas la chandelle. Je ne suis pas de la génération qui a 20 ans maintenant, ceux qui prennent des photos à longueur de soirée quand ils sortent et qui n’ont aucune hésitation à tout partager en public, et un site qui est fait pour eux n’est probablement pas fait pour moi. Les risques de Facebook ne sont tout simplement pas égaux aux bénéfices. Certes on peut m’y retrouver facilement, mais si on entre mon nom dans Google on arrive aussi facilement à ce site.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *